L'éco-maison Dunkerquoise | Audacioza Studio
2544
portfolio_page-template-default,single,single-portfolio_page,postid-2544,ajax_fade,page_not_loaded,,select-child-theme-ver-0.10,select-theme-ver-3.7.1,wpb-js-composer js-comp-ver-5.4.5,vc_responsive

L’éco-maison Dunkerquoise

Réduire ses déchets ou sa consommation d’eau ne sont pas des gestes éco-citoyens réservés aux adultes. Les plus jeunes ont leur rôle à jouer dans la protection de l’environnement et sont même de formidables prescripteurs auprès de leurs parents. Les éco-gestes démarrent à la maison, au quotidien, avec des petits gestes qui changent tout. L’impact est immédiat sur le portefeuille, mais aussi l’environnement !

Consciente des enjeux liés aux éco-gestes, la Communauté urbaine de Dunkerque participe activement à cette éducation en créant l’éco-maison, une exposition itinérante dédiée aux éco-gestes dans l’habitat.

La scénographie de cette maison a été créée, et regroupe 5 espaces modulables et interactifs. Il s’agit désormais de créer une identité visuelle et un concept graphique forts, capables de rassembler les parents et leurs enfants, autour d’une idéologie commune : revoir ses gestes au quotidien.

Notre parti-pris : l’objectif de cette communication est mécaniste. Certes, une proportion d’individus tend a adopter un comportement rationnel et conscient en matière d’écologie. Mais on constate que pour « faire rentrer » les éco-gestes dans le foyer, ce comportement doit être passif, soumis au conditionnement, et réalisé par habitude.Il faut donc veiller à travailler la mémorisation. Notre choix s’est naturellement porté vers l’illustration, avec une famille en guise de « mascotte »: la famille bons-gestes.

Chacun peut ainsi s’identifier, de près ou de loin, à un comportement négligeant et en tirer les conséquences adéquates. La mascotte a aussi pour avantage d’assurer la liaison entre l’enfant et la Communauté urbaine de Dunkerque (raisonnement d’un enfant : famille bons gestes = Dunkerque = moi).

L’identité créée à cet effet est accessible, facilement compréhensible, et s’inscrit dans la veine du concept créatif proposé pour le stand : une illustration filaire en guise d’isotype (la main a été travaillée pour former une maison), et une typographie manuscrite. Le code coloriel se réfère aux coloris présents dans chaque pièce de l’éco-maison.

Cette proposition n’a pas été retenue.