Le street art poétique de Mademoiselle Maurice | Audacioza Studio
2440
post-template-default,single,single-post,postid-2440,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,select-child-theme-ver-0.8,select-theme-ver-3.6,wpb-js-composer js-comp-ver-5.2,vc_responsive

Le street art poétique de Mademoiselle Maurice

Mademoiselle Maurice est une artiste de street art de 29 ans qui nous vient tout droit des montagnes savoyardes !
C’est durant son année passée au Japon, en 2011, qu’elle développe sa sensibilité artistique. Très affectée par les évènements tragiques qui frappent le pays durant son séjour (tsunami, explosion de Fukushima…), elle trouve en l’art un véritable moyen d’expression.

 

De papier et de couleurs
Aujourd’hui Mademoiselle Maurice a trouvé son style. C’est à travers l’origami, la dentelle ou la broderie qu’elle s’exprime. Ses créations très colorées et sincèrement positives suscitent l‘engouement du public. Si bien qu’elle est remarquée par Google, Vice ou encore Louis Vuitton.

Si ses œuvres sont d’une grande légèreté elles soulèvent des questions quant à la nature humaine et son évolution.
À la rencontre de la douceur et de la réflexion, Mademoiselle Maurice trouve son terrain de jeu.

 

mademoiselle_maurice_artmademoiselle_maurice_picardie_festival

mademoiselle_maurice_art_detailmademoiselle_maurice_singapore

 

Gigantesques Origamis
Dernièrement elle a réalisé une fresque gigantesque dans le 13è arrondissement de Paris. C’est plus de 15 000 oiseaux de papier qui donnent sens à cette création unique et pleine de poésie.  À noter que 20% du prix des œuvres de l’artiste est reversé à des associations humanitaires ou environnementales.

 

mlle-maurice-Origami-Birds-in-Paris

mllemaurice-origamimademoiselle_maurice_paris

 

Une œuvre à Lille

En Avril 2015, Mademoiselle Maurice pose ses valises à Lille à l’occasion de l’inauguration de l’hôtel Clarence. Une œuvre colorée tout en douceur venue décorer le jardin de l’hôtel.

 

mademoiselle_maurice_clarance

Étiquettes :
, ,

Pas encore de commentaires

Écrire un commentaire